Sélectionner une page

Du chocolat 100% ivoirien, mais avec un petit goût de belge

par | Oct 27, 2017 | 0 commentaires

Le chocolat est donc une passion commune, une tradition partagée, que deux entreprises belge et ivoirienne souhaitent développer ensemble, de manière plus équitable pour les travailleurs et leur famille.

De la fève à la tablette de chocolat

Car c’est un vrai paradoxe : en Côte d’Ivoire, on cultive le cacao, énormément, mais les planteurs ignorent souvent ce que deviennent leurs fèves qui sont souvent transformées ailleurs, par exemple en Europe.

« Vous pouvez expliquer à de nombreux producteurs que c’est à partir de leur production qu’on crée le chocolat, mais c’est difficile à comprendre pour eux. » assure Evelyne Assoukou, qui vient d’une famille de paysans de l’ouest du pays. « Certains ne savent même pas ce qu’est le chocolat… »

C’est pour ça que Suzanne Kabbani collabore avec des coopératives plus respectueuses des planteurs et de leur famille, et pas seulement en matière salariale ou pour les conditions de travail. Avec sa Maison du chocolat ivoirien, elle crée elle-même des pralines et des tablettes, du début à la fin de la production.

« Nous voulons leur donner une vie un peu meilleure, mais également leur donner le goût du chocolat, et exporter ce chocolat 100% ivoirien à travers l’Afrique d’abord, dans le monde entier ensuite » espère-t-elle.

chocolat Guérin-Boutron
chocolat guerin-boutron

NEWSLETTER


Newsletter
close slider